ARRETE LE MENTAL !

Message à toi qui tapi dans l’ombre veille sur moi.
Toi, qui a pour seule et unique mission de me protéger…
Ce message est pour toi.

Je sais, combien il est important pour toi de me protéger.
Je sais, combien il est important pour toi de me prévenir des éventuels dangers, échecs, émotions et situations désagréables.
Je sais, combien ça te tient à coeur d’être toujours là pour moi.
 
Que tu me veux que du bien.
 
Que tu sais ce qui est bon pour moi.
 
Que tu as réponses à tout et à toutes les situations.
 
 
Mais, 

mental« ARRETE LE MENTAL ! »

 

 


Et oui cher mental, cette lettre t’est dédiée.
 
Ensemble, nous avons passé ma vie à vouloir tout comprendre, tout analyser, tout prévoir, tout anticiper.
Aujourd’hui, j’ai envie de me laisser surprendre. J’ai envie de laisser une place à l’imprévu, à l’inattendu, à la créativité, à la folie, à la magie de l’instant, du moment…

 

 

Tu sais, les choses ont changé, J’AI changé, tu n’as plus de raisons de t’inquiéter. Aujourd’hui j’ai suffisamment confiance en moi, en la vie, en l’Univers (et oui, tu vois j’ai changé 😉) pour laisser les choses êtres ce qu’elles sont, ce qu’elles doivent être.
 
Je ne veux plus me prendre la tête pendant des heures voire des jours sur des choses qui sont indépendantes de moi, des choses sur lesquelles je ne peux pas agir.

Je ne veux plus me poser 100 000 questions avant d’oser faire quelque chose.

Je ne veux plus passer mon temps à émettre des hypothèses, des éventualités.

Je ne veux plus m’inquiéter outres raisons ; ben oui, tu as toujours tendance à voir le pire partout.
Souviens-toi de cette fois, à la maternité, où les sage-femmes étaient venues prendre Ethan pour la nuit car j’avais besoin de repos. Tu as passé toute la nuit à me convaincre que mon fils pleurait seul au milieu de la nurserie. Tu as même été jusqu’à me convaincre que je l’entendais pleurer. Du coup j’ai appelé la sage-femme qui m’a amené le voir et, surprise : il dormait paisiblement…
Résultat des courses, tu m’as pourri la nuit et je n’ai pas pu me reposer.
 
Aussi, je te le demande gentiment mais fermement :

 

LACHE MOI UN PEU, LE MENTAL 

mental


Je ne veux plus voir les choses que sous ton prisme déformant.
Je veux pouvoir les voir avec mon coeur, je veux pouvoir les ressentir, les sentir, les vivre.

La vie est un arc-en-ciel de couleurs, elle n’est pas juste blanche ou noire comme tu le penses.
 
La vie est belle et je veux la vivre : minute après minute, seconde après seconde.
Finie l’époque où je remettais tout à demain en me disant : « pour l’instant… ça va. » ou « ce n’est pas si pire ».
 
Je ne veux plus passer à côté de ma vie, je veux en prendre les rênes et créer MA REALITE, MON FUTUR.
 
Fais moi confiance, je sais que je vais m’en sortir. Et je te rappelle qu’on en a vu d’autres ensemble, que j’ai été à la bonne école et que si besoin, tu seras toujours là prêt à agir.
 

 

« La vie n’est pas un long fleuve tranquille »
Mais, elle mérite d’être vécue.

mental

 

 

Je te remercie d’avoir veillé sur moi pendant toutes ces années mais je ne suis plus une enfant, je suis une adulte maintenant. Je sais ce qui est bon ou non pour moi, je sais ce que je veux et ce que je veux pas, je sais ou je vais et surtout, je sais que j’ai les capacités de faire face aux imprévus, aléas de la vie.
 
« Je veux aller de l’avant.
Je décide donc de poser mes valises, mes casseroles ici et pour toujours.
Je décide de me défaire du passé et de le laisser derrière moi.
Je ne veux plus vivre d’hypothèses et d’éventualités.
Je ne veux plus être en colère et avoir peur tout le temps.
Je veux ressentir de la joie, de l’amour, du bien-être.
Je veux la paix intérieur.
Je veux pouvoir marcher vers mon destin, le coeur léger, rempli d’amour et de gratitude en ayant foi en moi et en l’Univers. »
Aussi, aujourd’hui, je t’offre officiellement des congés  :

 

Bonnes vacances, le mental

Et surtout, ne t’inquiètes pas, ça va aller ;  j’ai décidé d’adopter la philosophie d’Arnaud Riou

« Je vise et je réajuste après ». 😉
 
 
 
Brigitte PAUSE Écrit par :

6 Comments

  1. 2 août 2019
    Reply

    Bonjour, l’article est magnifique simplement dans ce mental, il y a deux tendances positifs et négatifs.
    Concernant la petite voix qui nous pourrit la vie, elle est complètement différente et l’opposé de l’autre qui a tendance à faire l’équilibre pour nous donner un résultat positif et meilleur.
    Pour finir, nous avons l’arbitrage et le choix de changer et prendre la décision de bloquer définitivement cette petite voix négatif, qui est la cause presque de tous nos malheurs.
    Nous avons le pouvoir même de la supprimer complètement pour laisser place uniquement au champ libre positif, ainsi garder le sourire dans les moments même les plus difficiles.
    Il suffit juste de changer son état d’esprit pour acquérir une nouvelle perception de la vie, Aller du monde négative vers le monde positif.

    • Brigitte PAUSE
      26 août 2019
      Reply

      Bonjour Nour et merci pour votre commentaire.
      Vous avez tout à fait raison lorsque vous dites qu’il appartient à chacun de changer son état d’esprit et donc sa perception de la vie pour voir les choses différemment et faire taire cette petite voix qui a tendance à toujours voir que le négatif partout.
      Mais dans mon article, je voulais justement aller au delà de cette petite voix. Je voulais, aussi, parler de cette autre facette du mental, qui nous sert à tout comprendre, analyser, contrôler. Car parfois, on finit par avoir tendance à trop vouloir comprendre, analyser ou contrôler. D’où la nécessité, en tout cas, cela en a été une dans mon cas personnel, de faire taire ce mental qui me fait trop hésiter, me poser de questions pour plus me faire confiance et plus vivre les choses simplement, naturellement.
      Vous voyez ce que je veux dire ?
      Au plaisir de vous relire,
      Brigitte

  2. Tim
    5 août 2019
    Reply

    C’est … beau

    • Brigitte PAUSE
      26 août 2019
      Reply

      Merci Tim.
      Merci pour ce retour, je suis heureuse de lire que mes mots ont su transmettre une émotion.

    • Brigitte PAUSE
      11 octobre 2019
      Reply

      Thank you 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *